Maison en acier : un brevet européen déposé par une entreprise witryate

NOUS sommes à Tinqueux, au 22, rue Jean-Jaurès : on voit tout de suite que la maison est d'aspect plutôt moderne, mais il faut entrer pour s'apercevoir que la structure est totalement en acier. « Et c'est aussi une maison BBC, validée par Promotelec. La solution qui consiste à construire avec des panneaux isolants, où il n'y a pas de pont thermique, a été brevetée en avril 2009 », explique Philippe Rigolot, le responsable de MoaSteel, une entreprise witryate.
L'isolation périphérique de la dalle jusqu'au niveau hors gel, avec suppression du pont thermique par le sol, constitue l'essentiel de ce brevet. « La maison est complètement étanche. Il y a eu deux tests pour valider cela. » Mais si c'est étanche, on ne peut pas respirer ! « C'est pour cela que nous avons mis en place une ventilation avec échangeur thermique : on enlève l'air dans les pièces humides, on ajoute de l'air extérieur, le tout est réchauffé et envoyé dans les pièces à vivre ».


Une ventilation double flux, avec 5 thermostats. « La maison dépense 50 kilowatts à l'année. On peut même descendre jusqu'à 20 dans des maisons moins grandes. Cela fait 250 euros par an de chauffage. »
C'est la 5e maison que construit ainsi MoaSteel, mais à chaque fois avec des formes et des couleurs différentes. « C'est l'avantage de l'acier, on peut faire un peu comme on veut ».
A Tinqueux, les propriétaires ont choisi de conserver l'aspect acier, avec les poutres apparentes, une sorte de « loft industriel » très ouvert, très lumineux. Il y a également un puits de lumière pour le salon, avec une passerelle pour relier les chambres et la salle de bains au 1er étage.
La tôle, pour les murs, est galvanisée et pré-laquée. La société propose une trentaine de coloris différents. « Il n'y a pas de murs porteurs, on s'adapte aussi au terrain : on peut aller chercher le bon sol pour les fondations en acier à 6 mètres sous le sol voire 15 mètres ».


Style « loft »
Ce qui a convaincu Cloé et son mari, c'est « le style, le prix* et la rapidité. Ma sœur est architecte, on avait donc déjà une idée de ce qu'on voulait ». Le terrain n'était pas très pratique, avec une largeur de 7 mètres seulement. MoaSteel a relevé le défi, et cette maison sera la première à être validée BBC selon le brevet déposé par la société.
De quoi montrer son savoir-faire pour séduire ceux que l'acier rebuterait au premier abord, sachant que ce matériau est moins cher que le bois. MoaSteel organise d'ailleurs des portes ouvertes ce vendredi et demain samedi au 22, rue Jean-Jaurès à Tinqueux (de 9 à 18 heures).

G.F.
* à partir de 1 200 euros/m2

Photos / vidéos
Visuel 1: 
Visuel 2: 
A gauche : les propriétaires ont choisi de laisser apparente  la structure en acier.
Visuel 3: 
Cloé bosse pour faire toute la déco façon  « Loft industriel ».